MyMenu1

Le Franc Pêcheur est le blog de la revue du même nom. Il est également l'organe de communication de la Fédération Meuse Aval ASBL. Celle-ci comprend actuellement 5 sociétés fondatrices : la Société Royale des Pêcheurs à la Ligne de la Basse-Meuse Liégeoise (SRPBML, anciennement FRPBML et FPBML), les Amis de la Mehaigne, les Pêcheurs du Bas-Geer, Ambresin et Noville. Ces sociétés se battent pour certaines depuis plus de 50 ans pour la protection de la faune aquatique et des droits des pêcheurs. Les eaux que nous gérons couvrent la Meuse, de l'aval du pont d'Andenne jusqu'à la frontière avec les Pays-Bas (Lanaye), le canal Albert sur tout son parcours en Wallonie, la Mehaigne, la Berwinne et ses affluents, la Gueule, ainsi que la darse de Cheratte et la gravière Brock à Hermalle-sous-Argenteau (les 2 dernières dépendent de la Basse-Meuse), soit le sous-bassin de la Meuse aval !

Nous publions 4 fois par an la revue "Le Franc Pêcheur" que nos membres reçoivent pour seulement 5€ d'affiliation annuelle sur le parcours banal (de 30 à 55€ sur les parcours privés) ! La carte de membre à la Basse-Meuse donne également accès à la darse de Cheratte et à la gravière Brock !
Enfin, sur demande, vous pouvez recevoir un permis pour pêcher la Meuse mitoyenne aux Pays-Bas, valable 2 ans (valeur +/-20€) !

vendredi 14 avril 2017

Législation : la limite des 30 gardons - rotengles ensemble ne s'applique plus que sur la Meuse

Pour une raison non discutée au CSWP, la limite des 30 gardons - rotengles ensemble ne s'applique plus qu'à la Meuse.

Notons que la FMA défend une proposition fort différente, à savoir : l'ajout du principe de détention du poisson dans d'excellentes conditions (pas dans un seau et la bourriche doit être suffisante), 15 poissons max par jour, dont au maximum 1 brochet, 2 sandres, 2 ombres, 5 perches, 5 truites, 2 carpes de plus de 30cm et que les poissons rhéophiles (barbeaux, hotus, chevesne, vandoise, ...), vu la difficulté à les faire se reproduire et l'impossibilité d'en obtenir lors des empoissonnements, soient protégés (no-kill).